Desserts·Recettes Sucrées

Brownie de Yotam Ottolenghi

Ce brownie est une tuerie, mais comme toutes les recettes de Yotam Ottolenghi que j’ai testé. Par contre si vous êtes au régime, passer votre chemin car c’est pas le brownie le plus léger qu’il soit !!! Je l’ai trouvé largement meilleur après une nuit au frigo … un délice, qui rend totalement addict ! J’ai trouvé cette recette sur le super blog de Yumelise

Ingrédients : pour 10 parts

  • 200 grammes de beurre doux + 1 grosse noix pour le moule
  • 230 grammes de farine fluide T45
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 300 grammes de chocolat noir dessert 52 % cacao
  • 2 gros oeufs (moi 3 moyens)
  • 230 grammes de sucre en poudre
  • 100 grammes de pépites de chocolat Chunks 3 chocos

Préparation :

Fondre un peu de beurre et badigeonner au pinceau un moule rectangulaire de 28cm sur 18cm (ou un moule carré de 22cm de côté) et le tapisser de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 170°c, chaleur tournante. Mettre le beurre et le chocolat en morceaux dans un saladier résistant à la chaleur et le placer au dessus d’une casserole d’eau frémissante, en veillant à ce que la base du saladier ne soit pas en contact de l’eau. Laisser fondre le mélange en remuant de temps en temps. Dès que le beurre et le chocolat sont fondus, retirer le saladier de la casserole. La préparation ne doit absolument pas chauffer.

Dans un grand saladier, battre légèrement au fouet les oeufs avec le sucre . Ils doivent être tout juste mélangés, quelques secondes suffisent car il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’air.

Incorporer le mélange de chocolat fondu, puis la farine avec le sel.

Enfin, incorporer les pépites de chocolat. Verser le mélange dans le moule et lisser la surface avec une maryse.

Enfourner 22 minutes au milieu du four (surveiller la cuisson : il ne doit pas être trop cuit : la surface doit être sèche mais l’intérieur doit rester humide; il durcira en refroidissant). Sortir le moule du four et laisser refroidir complètement sur une grille avant de démouler (3h30 minimum).

Couper en morceaux de votre choix (ici 10 parts) et les garder dans un récipient hermétique ou couverts d’aluminium. Il vaut mieux encore les laisser sécher un peu avant de déguster.

3 commentaires sur “Brownie de Yotam Ottolenghi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s